Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Livres (aculturae libris)

Ici c'est le coin lecture et critiques associées :-p (oué c'est facile de critiquer je sais mais après tout, on paye pour ces livres nan ?)

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, mars 3 2009

Les aventuriers de la mer!

Ah! voilà une saga qu'elle est bien!. Ecrite par Robin Hobb, une oeuvre en 9 volumes.

J'ai eu du mal à m'y mettre mais après le premier volume, j'ai enchainé les 8 autres!

Or donc voilà une histoire de pirate, mais aussi une histoire politique, mais aussi une histoire de dragons et une histoire de famille! tout ça en un. C'est asser dense mais captivant. La psychologie des personnages est très bien faite à tel point qu'on en viens à en détester certains comme Kyle. ou bien de donner la fessée à la petite peste de Malta (du moins au début).

je ne vous en dis pas plus! Ce serait gacher le suspence :-p

mardi, décembre 9 2008

La biche de la forêt d'Arcande (trilogie) de Hugues Douriaux

Or donc, cette petite trilogie raconte l'histoire de Thorn, un porcher qui deviendra pêcheur. Voilà c'est fini! pas besoin de lire! Billet suivant!

Naaa! je déconne, il vas se passer des trucs quand même! Et je vous dirais pas tout, z'avékà lire! Voici déjà les titres des trois tomes : 1 - Le monde au-delà des brumes 2 - Thorn le guerrier 3 - Les mortels et les dieux

Bon, là vous vous doutez que avant de quitter son emploi de porcher pour être pêcheur, Thorn va vivre pleins d'aventures, et vous avez raison!

Ce que je retiens de cette petite trilogie, c'est que c'est pas trop mal écris, je me suis laissé prendre à l'histoire (au point de lire jusqu'à 2h30 du matin parfois). C'est asser dense, mais pas lourd (pas comme un certain JRR Tolkien que je citerais pas), j'en ai déduis quelques truc : 1 - yaura toujours quelqu'un pour vous faire chier quoi que vous fassiez pour tenter de rester peinard, 2 - votre vie intéresse les autres et il tenterons de vous la régenter,

Je me demande ce qu'à l'auteur contre les femmes, parce que elles ont plutôt mal traitées, et celles qui on du pouvoir sont calculatrices. A moins que ce ne soit qu'un portrait d'époque médiévale ou l'homme est violent et la femme, ben elle subit hein ? Normal après que quand elle à du pouvoir, qu'elle devienne calculatrice aussi, donc à chaqun de juger.

C'est violent (ya du sang et de la tripaille), c'est érotique (ya du sesque aussi :-p), pas pour les jeunes donc et hormis la façon dont sont traitées les femmes dans cette histoire qui risque de choquer les feministes, c'est plus tôt pas mal, j'ai bien apprécié.

mardi, décembre 2 2008

La couette de l'oubli de John Lang

Ah! John Lang! Voilà un gars qui sais écrire des trucs pour les gens de mon niveau!

La couette de l'oubli est donc la troisième partie de la saga "le dojon de Naheulbeuk". nos anonymes héros vont tenter de sauver le monde à l'insu de leur pleins gré.

Le livre à du mal à démarrer. Pour ceux qui connaissent pas, j'ai peur que ce soit asser lourd, mais très vite, on entre dans le rythme. Il est conseillé d'avoir écouté les chapitres précédents avant de lire le livre, ç'est marrant et surtout, ça coute rien, vu que c'est librement téléchargeable ici : Pen Of Chaos

Un conseil : lisez ce livre comme si vous l'entendiez en mp3. Après avoir écouté le donjon de Naheulbeuk, vous prenez le livre et tout en lisant, vous placez les voix des acteurs dans votre tête. Et là, le bouqin prend son sens et on rigole bien :-p (et accessoirement, ça fait de la gym mentale, ce qui est bon pour l'augmentation des points de QI, et qui sais ça aidera à comprendre le livre précédent ?)

samedi, novembre 29 2008

Et l'homme créa un dieu de Franck Herbert.

Bon pour ce premier billet dans cette catégorie, je commence avec un livre qui m'a bien fait rire. Je pense pas que ce soit le but de Franck au départ mais j'y peux rien, le gars qui sauve le monde an sortant des trucs de sa manche qu'on sais même pas à quoi il se réfère ça me fait rigoler. et puis il deviens dieu sans s'en rendre compte ou bien y manque des pages... Ce qui est sur , c'est que j'ai pas le baggage intellectuel pour comprendre ce livre, me manque quelques points de QI quelque part, allez savoir ?

Ceci dit, ça reste un bon livre, bien écris, là aucune critique, hormis le scénario donc.

ps : on fait comment pour augmenter ses points de QI ?